La première année de médecine est une année où votre avenir se joue seul. Pourtant rares sont les étudiants isolés pendant leur PACES. La majorité forment des groupes de travail afin de s’entraider. Des systèmes de mentorat existent aussi, pourquoi ?

La faculté est un nouveau monde. 🌍

Le système lycée.  👨🏻‍🏫

Vous êtes dans une classe de maximum 35 personnes, avec des cours toute la journée, des professeurs relativement disponibles, des contrôles réguliers. Pour faire simple, vous êtes suivi quasi-quotidiennement.

Le système fac. 👽

Vous êtes dans un amphi de 300-400 personnes, avec 4 heures de cours magistraux par jour, l’interdiction de poser des questions, et un concours sur une journée à la fin du semestre. C’est plutôt clair, la faculté ignore votre existence.

Pourquoi les deux systèmes sont si différents ? 🤯

Il faut bien comprendre que les objectifs de votre lycée et de la faculté sont totalement différents.
Votre lycée est jugé sur son taux de réussite au baccalauréat, votre réussite individuelle est donc importante.
Pour la faculté c’est totalement différent, sa réputation est basée sur son taux de réussite, en 6ème année (à l’ECN, définissant spécialité et ville d’affectation des futurs médecins). La première année n’est là que pour sélectionner un nombre défini de praticiens, quoiqu’il arrive, X médecins seront sélectionnés. Suivre les candidats de première année signifie donc suivre 90% de personnes qui ne seront jamais médecins. La faculté n’a pas les moyens de le faire, et n’y a pas d’intérêt non plus, elle le fera plus tard pour les étudiants ayant réussi.

Quelles sont les intérêts d’un bon suivi ? 👍🏻

Apprendre des anciens 👴🏻

Les meilleurs conseils que vous pouvez obtenir sont ceux des étudiants ayant réussi le concours. La PACES est un moment particulier dans la vie de tout étudiant et son expérience est unique.
Les compétences pédagogiques d’un enseignant n'y change rien, il n’a pas vécu le concours et ne peut pas vous apporter son soutien sur les questions méthodologiques et autres.
Un étudiant lui a vécu un an (voire deux) la PACES, son expertise est justement son expérience.
Chaque étudiant vous le dira, il connaissait pendant sa première année des étudiants plus vieux qui l’ont conseillé pendant son année. Ces conseils sont très importants puisque la PACES est totalement différente de la Terminale, et c’est ce changement qui est à l’origine de la majorité des échecs.

Se tester et en apprendre sur soi-même 📏

Un suivi régulier est important pour découvrir sa méthode de travail, celle qui est efficace pour vous. Des concours blancs sont organisés par le tutorat, les prépas, pour vous mesurer aux autres.
Pourtant c’est bien l’analyse, souvent négligée des étudiants, qui est la plus importante. Comprendre pourquoi vous avez obtenu de meilleurs, ou de moins bons, résultats est sans doute votre meilleure arme.

Ne pas être isolé 😳

L’isolement est un piège en première année. Très peu d’étudiants travaillent seuls toute l’année, et encore moins sont ceux qui réussissent le concours ainsi. Travailler seul a des avantages, mais pas mal d’inconvénients. Vous ne vous rendez pas compte du travail fourni par les autres étudiants et prendre le rythme peut-être compliqué. Les distractions sont également nombreuses et le stress de voir les autres travailler n’est pas présent. Ainsi avoir une motivation constante toute l’année peut être compliqué.

Notre vision du suivi 👁

Individuel 🤝

Nous proposons, dès la Terminale, un suivi individuel de chacun de nos lycéens. Ce sont des étudiants en deuxième et troisième année de médecine et dentaire qui vous suivent. Une approche individuelle par des étudiants est la seule solution cohérente afin de vous apporter la meilleure aide possible. Vous êtes unique, et surtout vous évoluez : avoir un interlocuteur unique, qui vous connaît, permet un suivi efficace.

Cohérent 🧠

Des temps forts sont organisés dans l’année pour vous accompagner au mieux. Pour vous aider à analyser vos résultats après les concours blancs et vous donner des pistes afin de vous améliorer ou lors d’entretiens individuels au cours de chaque cycle, etc… Nous avons conçu le suivi que nous aurions aimé avoir en Terminale, fonction de notre expérience du concours.

Moderne 📱

Les outils que nous développons nous permettent de mieux vous connaitre. Plateforme en ligne, suivi personnalisé de vos résultats : nous en savons plus sur vous pour que vous appreniez à en faire autant. L’information est clé pour apprendre à réussir.

Pour en savoir plus sur nous

Rendez vous sur notre site premed.fr ou inscrivez-vous à nos journées portes ouvertes.

powered by Typeform

Nous n'avons pas été clairs sur certains points ? N'hésitez pas à nous écrire : blog@premed.fr